Blog                             ImunoBran = BioBran

Des femmes enceintes prennent ImunoBran MGN-3 sans aucun problème. Cependant, Daiwa Pharmaceutical nous informe qu'il ne peut recommander la prise de ImunoBran MGN-3 à ce groupe spécifique de personnes tant que des essais à grande échelle n'auront pas été menés chez la femme enceinte, même si apparemment le produit semble sûr.

ImunoBran MGN-3 est également tout à fait adapté aux enfants de tous âges. Les doses seront proportionnelles à leur poids. Ainsi, par exemple, un enfant de 20 kg prendra une dose équivalente au tiers ou au quart de celle d'un adulte.

Le plus tôt sera le mieux, pour autant que votre cancérologue ne s'y oppose pas. Si votre système immunitaire est fort lorsque vous commencez la chimiothérapie ou la radiothérapie, le traitement sera plus facile à supporter et les effets secondaires seront moindres. Commencez immédiatement par une dose quotidienne élevée (3 grammes ou 3 sachets)...

Des recherches laissent penser qu'il est possible de réduire les doses de chimiothérapie au fur et à mesure que la capacité du corps de se défendre augmente. Bien que des études menées chez l'animal abondent en ce sens, nous ne recommandons PAS cette pratique. Consultez toujours votre cancérologue.

Aucune hyporéactivité ni épuisement d'effet au cours du temps n'a été observé avec ImunoBran MGN-3 . Le produit peut donc être pris indéfiniment. Néanmoins le prix de revient d'une prise à long terme du complément peut s'avérer prohibitif, c'est pourquoi beaucoup de personnes souhaitent savoir à quel moment elles peuvent arrêter de prendre le...

Les personnes prenant un gramme (1000 mg ou 4 comprimés) ou plus de ImunoBran MGN-3 par jour verront se produire un effet de modulation immunitaire optimal au bout de deux mois. En cas d'arrêt de la prise de ImunoBran MGN-3, la fonction immunitaire retombera généralement à son niveau d'origine dans le mois qui suit en raison de la présence de...